Capture LL

Thématiques

  • Genre, sexualité, psychanalyse
  • Analyses discursives des pratiques cliniques et médicales.
  • Effets subjectifs des technologies médicales.
  • Traumatisme ; corps ; politique du sexuel ; psychanalyse et modernité.
  • Clinique du sujet et normes contemporaines.
  • Psychologie sociale
  • Psychologie du travail

Publications

  • LAUFER Laurie, « Michel Foucault, drôle de genre pour la psychanalyse ? », Revue GSS, Genre, sexualité et société, 2019
  • LAUFER Laurie, AMBRA Pedro, DA SILVA Nelson,  « Sexual só se autoriza por si mesmo e por alguns outros », Revista Psicologia em Estudo, 24, 2018, pp. 1-14.http://periodicos.uem.br/ojs/index.php/PsicolEstud/article/view/41497
  • LAUFER Laurie, PRADO DE OLIVEIRA Luiz Eduardo, SANTOS Beatriz, « Uma psicanalista inspirada pour Michel Foucault et pelo feminismo », Revista Brasileira de Psicanàlise, 52/3, 2018, pp. 17-33
  • LAUFER Laurie, AYOUCH Thamy « Violences conjugales, famille, vulnérabilité »,Topique 2018/2 (n° 143), p. 151-167.
  • LAUFER Laurie,AMBRA Pedro, DA SILVA Nelson « Psychanalyse et normativité : la question cisgenre », Cliniques Méditerranéennes 97, 2018/1, pp. 233-247.
  • Laufer Laurie, Santos Beatriz, « Language and Vulnerability – a Lacanian analysis of respect », Frontiers in Psychology, 2/2017
  • Laufer Laurie, « Quand dire c’est exclure », Cliniques Méditerranéennes 94, 2/2016, p. 21-34.
  • Bourseul, VincentLaufer, Laurie, « Atualidades do « rochedo » freudiano: o « primeiro homem grávido » ». Ágora 19, 2016, p. 9-20.
  • Laufer Laurie, « Une psychanalyse foucaldienne est-elle possible ? » Nouvelle revue de psychosociologie 20, 2015, p. 233-247.
  • Laufer Laurie, « Normes sociales, normes sexuelles : la psychanalyse et les normes », Contemporary French Civilization 39, Liverpool University Press, 2015, p. 369-381.
  • Laufer Laurie, « Eclats de mots : pouvoir de la parole et vulnérabilité » Cahiers du genre 58, L’Harmattan, Paris, 2015, p.163-180.
  • Laufer Laurie, « La soggettività di un’epoca. Che cosa porta l’omoparentalità alla psicoanalisi ? » Rivista di psicoanalisi 60, 2014, p. 131-146.
  • Laufer Laurie, Sibony-Malpertu Yaelle, Vanier Alain, « Éléments inattendus de transmission intergénérationnelle de trauma », Cliniques Méditerranéennes 91, 2014, p. 221-229.
  • Laufer Laurie, « La psychanalyse est-elle un féminisme manqué ? », Nouvelle revue de psychosociologie 17, 1/2014, p. 17-29.
  • Uriburu Maria Eugenia, Laufer Laurie, Vanier Alain, « Violences faites aux femmes : Impasses, résistances, silences », Cliniques Méditerranéennes 88, 2/2013, p. 5-8.
  • Laufer Laurie, « Scott Joan W., De l’utilité du genre », Genre, sexualité & société [En ligne], 8 | Automne 2012, : http://gss.revues.org/index2593.html
  • Laufer Laurie, « Corps contemporain, corps politique ? À propos de Surveiller et jouir, anthropologie politique du sexe de Gayle Rubin», Recherches en Psychanalyse 14, 2012/2, pp.118-126.
  • Laufer Laurie, « Psicanàlise fora dos quadradinhos : un exercicio politico », Percurso Revista de Psicanàlise 48 Ano XXIV, Junho 2012 pp.17-24.
  • Laufer Laurie, « O belo morte », Agora, Janeiro/Junho Volume XV pp.15-31, 2012.
  • Laufer Laurie, « Quoi l’éternité ? La fabrique des fantômes », Cliniques Méditerranéennes 86 (L’enfant et ses fantômes, sous la directions de Sylvie Le Poulichet), 97-109, 2012.
  • Préface à l’ouvrage BODIOU Lydie, CHAUVAUD Frédéric,GAUSSAUD Ludovic, GRIHOM Marie-José, LAUFER Laurie, SANTOS Beatriz, On tue une femme. Histoire et actualités du féminicide, Paris Hermann, 2019
  • LAUFER Laurie, “Perec oubliographe”, in L’oulipo et ses saviors (dir Cécole De Bary et Alain Schaffner) Formules/revue des créations formelles 21/2018, pp.133-145.
  • LAUFER Laurie, « Expérience de subjectivation et de désubjectivation dans l’œuvre de Chloé Delaume » in Aceituno R. et al., La folie ordinaire, Paris, Campagne Première, 2018, pp. 223-235
  • LAUFER Laurie « Qu’est-ce que le genre ? » Santé sexuelle pour tous (dir Joëlle Mignot) Editions Complicités, 2018
  • LAUFER, Laurie Violences en cours. Psychanalyse, cinéma, politique (dir. Jean-Jacques MOSCOVITZ, « Psychanalyse et genre : un rendez-vous manqué ? »Toulouse, Editions Eres, 2017.
  •  LAUFER, Laurie, Pour un regard neuf de la psychanalyse sur le genre et les parentalités (dir. Croix Laurence, Pommier Gérard), « La subjectivité d’une époque. Que fait l’homoparentalité à la psychanalyse ? », pp. 111-129, Paris : Érès/Points Hors Ligne, 2017
  • Laufer Laurie, « Psychanalyse et genre : un rendez-vous manqué ? » Dans Michelli-Rechtman Vannina, Moscovitz Jean-Jacques (dir.)Violences en cours : de l’intime à l’extrême, Éditions Éres, Toulouse,2017
  • Laufer Laurie, « Corps et politique, les psychanalystes féministes et la question de la différence », dans Rassial J.J. Chevalier F. (Dir), Genre et psychanalyse. La différence des sexes en question, Eres, 2016, pp. 29-47
  • Laufer Laurie, s.v. « Psychanalyse », « Julia Kristeva », dans Bard Christine et Chaperon Sylvie (dir.), Dictionnaire des féminismes de la Révolution à nos jours, PUF, Paris, accepté pour publication, épreuves corrigées.
  • Laufer Laurie. « Entre Eros et Thanatos : le mouvement et la parole » dans Bodiou Lydie, Chauvard Frédéric, Gaussot Ludovic et al., Le corps en lambeaux, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2016, p. 305-308.
  • Laufer Laurie, « Une psychanalyse pornographe ? » (préface) dans Bidaud Éric, Psychanalyse et pornographie, Éditions de La Musardine, Paris, 2016.
  • Laufer Laurie, « Situation traumatique de deuil, clivage « action spécifique » de l’autre et éthique», dans Tovmassian Laurent Tigrane et Bentata Hervé (Dir.), Traumatismes, lien social et éthique, In Press, 2016 ; p. 205-215.
  • Laufer Laurie, « Qué implica el género para el psicoanàlisis ? », dans LAUFER Laurie et ROCHEFORT Florence (dir.) Qué es el género ? Icaria editorial, 2016, p. 175-197.
  • Laufer Laurie, s.v. « Culture /Civilisation (Kultur) / « Malaise » / « Foucault », « Hallucination », « Epreuve de la réalité » « Transfert », « Contre-transfert – « Transfert (amour de) » – « Transfert (névrose) », dans Terquem Sarah (dir.), Dictionnaire Sigmund Freud, Robert Laffont, Paris, 2015.
  • Laufer Laurie, « Passes et repasses », dans Houbre Gabrielle (dir.), Prostitutions. Des représentations aveuglantes, Musée d’Orsay/Flammarion, Paris, 2015, p. 137-147.
  • Laufer Laurie, « De l’art de ruser avec la mort : Romain Gary ou une subjectivité sans sujet », dans Desprats-Péquignont Catherine et Masson Céline (dir.), Figure de deuil et création, L’Harmattan, Paris, 2014, p. 55-85.
  • Laufer Laurie, « Une psychanalyse inventive ? », dans Chaboudez Gisèle et Gillie Claire (dir.), Actualités de la psychanalyse, Éditions Éres, Toulouse, 2014, p.19-25.
  • Laufer Laurie, « Quelques histoires de fantômes », dans Chantoiseau Jean-Baptiste (dir.), L’en-deçà des images. Autour de l’œuvre de Murielle Gagnebin, Editions Champ Vallon, Paris, 2014, p. 50-62.
  • Laufer Laurie, « Ce que le genre fait à la psychanalyse », Qu’est-ce que le genre ?, dans Laufer Laurie et Rochefort Florence (dir.), Petite Bibliothèque Payot, Paris, 2014, p. 191-211.
  • Laufer Laurie, « Welche Beziehung besteht zwischen den Normen und
der Praxis der Psychoanalyse? » dans Gottlob Susanne (dir.) Norm, Normalität, Gesetz, Klinik der Psychoanalyse, Turia+Kant, Vienne, 2013, p. 41-60
  • Laufer Laurie, « Penser l’impensé : le genre un certain rapport au savoir », dans Bodiou Lydie, Cacouault-Bitaud Marlaine et Gaussot Ludovic (dir.), Le Genre entre transmission et transgression, PUR, Rennes, 2013, p. 227-232.
  • Laufer Laurie, « Disparaître/apparaître ; l’empreinte de l’autre », dans Frydman René et Flis-Trêves Muriel (dir.), L’Autre, le semblable, le différent, PUF, Paris, 2013, p.135-145.
  • Laufer Laurie, Préface dans Louÿs Pierre, Trois filles de leur mère, Payot, Paris, 2013 (1926), p. 7-38.
  • Laurie Laufer, « Normes et pratiques analytiques, quels rapports ? », dans Marcus Coelen, Claire Nioche, Beatriz Santos (sous la dir de ) Jouissance et souffrance, Paris, Campagne Première, 2012, 211-235.
  •  LAUFER Laurie, « l’homosexualité n’existe pas, vive l’homosexualité » in SHAEFFER Jacqueline, La sexualité aujourd’hui, 2019
  • BODIOU Lydie, CHAUVAUD Frédéric,GAUSSAUD Ludovic, GRIHOM Marie-José, LAUFER Laurie, SANTOS Beatriz, On tue une femme. Histoire et actualités du féminicide, Paris Hermann, 2019
  • Abdehouahed Houriya et Laufer Laurie, Cliniques Méditerranéennes 85 (« La pensée magique »),.
  • Laufer Laurie (dir.), « Corps contemporain, corps politique » dans Champ Psy 64, 2013.
  • Uriburu Maria Eugenia, Laufer Laurie et Vanier Alain (dir.), « Violences faites aux femmes : résistances, silences » dans Cliniques Méditerranéennes 88, 2/2013, p. 5-7.
  • Organisation du colloque international avec le laboratoire ANHIMA et le centre Michel Foucault Après les Aveux de la chair de Michel Foucault, généalogie du sujet, généalogie de la psychanalyse », 18 et 19 Janvier, Université Paris-Diderot
  • Conférence inaugurale lors du X° Congreso internacional de investigacion y practica profesional, organisé par la faculté de psychologie, université de Buenos Aires (UBA Argentine), le 28 novembre 2018.Intitulé : « « una renovacion en el dominio del Eros » (Jacques Lacan), género y psicoanalisis en la modernidad »
  • Discutante, à l’occasion de la « 8ème soirée CRPMS » conférence-débat autour de l’ouvrage de Isée Bernateau Vue sur mer (Paris, PUF, 2018), organisé par l’institut Humanités, sciences et sociétés, université Paris Diderot, le 21 novembre 2018.
  • Communication lors du colloque organisé par l’université de Strasbourg, « Corps, genre et vulnérabilité : les femmes et les violences conjugales », les 17-18 novembre 2018. Intitulé : « L’essence de la famille est un meurtre (Freud) : pourquoi la violence ? » Discutante  et membre du comité d’organisation des états généraux Psy autour de la « radicalisation », organisé par le CERT et Paris Diderot, l’USPC,  avec le soutien ministère des solidarités et de la santé, le comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation,  le SPEP, le SNP, la FFP, la FFPP et la FMSH,  les 7-10 novembre 2018.
  • Conférence dans le cadre du séminaire du LCSP« Théories et pratiques de l’émancipation : regards croisés », organisé par Federico Tarragoni le 11 octobre 2018.
  • Conférence invitée au séminaire national du Service de soutien psychologique opérationnel de la police nationale (SSPO), ministère de l’Intérieur, le 10 octobre 2018 Intitulé : « Le « travail » de deuil en question ».
  • Membre du comité scientifique du colloque international « Claude Cahun et Marcel Moore à la croisée des approches et des disciplines. Dialogue intercontinental », organisé par le CRESPPA, l’UTRPP, le CRPMS, le CNRS, l’UTRPP, l’université Paris Diderot, l’UFR LLSHS, l’USPC et l’institut du genre, les 25-26 juin 2018. Communication Intitulé : « Entre catégorie et série : l’ironie de Claude Cahun »,
  • Organisation de « Les chantiers du Professeur Alain Vanier, discussion autour de l’œuvre et en présence d’Alain Vanier, événement organisé par l’université Paris Diderot, université Sorbonne Paris Cité, le samedi 16 juin 2018.
  • Communication lors du colloque  « travail, psychanalyse et politique », organisée dans le cadre de l’échange entre l’USPC et le CIN-Argentine, l’UFR Lettres, langues, sciences humaines et des sociétés, l’université Paris 13, l’université Sorbonne Paris Cité et l’UTRPP, le 14 juin 2018.
  • Intitulé : « « Travail de deuil » : la petite entreprise intime ».
  • Communication lors du colloque organisé par la Société de Psychanalyse Freudienne, Paris, le 31 mai 2018.Intitulé : « Le rire des féministes ».
  • Conférence-débat & rencontre, à l’invitation de l’École lacanienne de psychanalyse, Nantes, le 24 avril 2018.Intitulé : « La diversité sexuelle : une psychanalyse bouleversée par les théories du genre ? ».
  • Organisatrice de l’atelier « Traversée de Genres : une rencontre avec Adrienne Harris », organisé par l’institut Humanités, sciences & sociétés et le CRPMS, université Paris Diderot, université Sorbonne Paris Cité, avec le soutien de l’action structurante Plurigenre, le 9 avril 2018.
  • Membre du comité d’organisation de la journée d’étude « Prison & Hôpital : penser l’impensé ? », organisée par l’institut Humanités, sciences & sociétés et le CRPMS, université Paris Diderot, université Sorbonne Paris Cité, et le Centre d’étude des radicalisations et de leurs traitements (CERT), le 10 mars 2018.
  • Communication lors de la table ronde #Actualité des luttes contre les violences faites aux femmes organisée par le Centre Medem Arbeter Ring, Paris, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2018.Intitulé : « les violences conjugales »
  • Conférence lors du colloque « Corps, genre et vulnérabilité. les femmes et les violences conjugales 17 & 18 novembre 2017, Université de strasbourg et le conseil de l’Europe

Intitulé : « L’essence de la famille est un meurtre (Freud) : pourquoi la violence ? »

  • Conférence lors de la 26 ème journée d’Etudes « je t’aime de tout mon cœur » de l’Association nationale des placements familiaux (ANPF), Nancy 21 et 22 Septembre 2017Intitulé : « Ce que les mots nous font dire, ce que les mots nous font faire, ce qu’ils font de nous »
  • Conférence dans le cadre de la Chaire UNESCO Santé sexuelle et droits humainsSanté sexuelle pour tous. 16 Juin 2017Intitulé : « Qu’est-ce que le genre ? »
  • Laufer Laurie, « La differenza, le differenze, la controversia. Alcune proposte sulla differenza da un punto di vista femminista », Psiche, rivista du cultura psicoanalitica, 1/2015, p. 227-244.
  • Laufer Laurie, « Sidonie l’ironiste », L’unebévue 33 (Au loin l’Œdipe), L’unebévue-éditeur, Paris, 2015, p. 29-42.
  • Laufer Laurie, « Démoraliser le sexe », L’unebévue (Chérir la diversité sexuelle), L’unebévue-éditeur, Paris, 2014, p. 93-111.
  • Laufer Laurie, « El pasaje al acto de Freud », traduction Pilar Errazuriz, Nomadias 18, Universidad de Chile, 2014, p. 203-215.
  • Laufer Laurie, « Souffrir non souffrir : la mélancolie d’Oblomov », Figures de la psychanalyse 26, 2013, p. 211-229.

Ce que le genre fait à la psychanalyse