• Docteur en Psychopathologie / Phd.
  • Maître de Conférences en Psychopathologie / Associate Professor.
  • Membre du Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société – EAD N°3522.
  • Université Paris Diderot – PRES Sorbonne Paris Cité

CV résumé

Cursus

  • Doctorat en Psychopathologie (Université Paris Diderot, 2007)
  • DESS de Psychologie (Université Paris Diderot, 2004)
  • DESS Conseil éditorial et gestion des connaissances numérisées (Université Paris IV Sorbonne)
  • DEA. de Philosophie (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2001)

Activités exercées

  • Psychologue. Centre de Référence des Implants Cochléaires (CRIC) – Hôpital Rothschild
  • Psychologue au sein de l’équipe du Centre de Référence des Implants Cochléaires (CRIC), dirigé par le Pr Bruno Frachet. Consultations préimplantatoire, suivis thérapeutiques. Consultations acouphènes, vertiges, Maladie de Ménière
  • Psychologue. Unité d’Adolescents, Centre George Lévy. L’OSE
  • Consultant, psychothérapeute. Psychologue clinicien – Psychothérapeute. Psychothérapies individuelles avec des adolescents âgés de 12 à 21 ans.
  • Maître de Conférences à l’Université Lumière Lyon 2 (de 2008 à 2010).

Domaines de recherche actuels

Médecine et psychanalyse Enjeux psychiques des nouvelles technologies médicales. La rapide évolution des techniques médicales a considérablement transformé les pratiques en médecine. La maîtrise des techniques permet aujourd’hui aux praticiens de répondre à des demandes de conception, de maintien en vie et de réparation de plus en plus complexes. Si l’offre technologique contribue pour une large part à créer l’attente, à susciter la demande et à fournir des soins de plus en plus sophistiqués, elle rend aussi les patients et leurs familles plus exigeants, et plus difficiles à satisfaire. La demande adressée aux médecins se conçoit dans ce contexte. A partir de cette thématique, les enjeux psychiques de l’imagerie médicale font parties des axes privilégiés, initié durant une thèse et poursuivi dans un contexte de recherche à l’hôpital et en partenariat avec des laboratoires de neurosciences et de philosophie. Une recherché avec financement va démarrer avec le Pr François Gonon et Philosophie des sciences et Humanités » EA 4574, Département de Philosophie, Université Bordeaux 3 et Institut des maladies dégénératives, CNRS UMR 5293, Université de Bordeaux : « Le rôle de l’imagerie cérébrale dans les controverses sur la mise en évidence et l’explication des symptômes subjectifs » – Le symptôme privilégié comme exemple clinique et l’acouphène.

Le nouvel axe de la thématique nouvelles technologies médicale depuis 2012 concerne les effets psychiques et les enjeux de l’implant cochléaire, ainsi que les prises en charges liées à l’acouphène (objet de recherche mixte et pluridisciplinaire). Plusieurs recherches sont en cours à partir du service d’implantation cochléaire de l’hôpital Rothschild (Pr Frachet) et ont pu trouver des financements : collaboration France Stanford (financement acquis en 2012) avec le Department of Psychiatry and Behavioral Science, Ruth O’hara et le Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Rémy Potier : « An interdisciplinary study of the impact of cochlear implantation in aging subjects. »

Labex Projet Who am I ? : participation au projet de recherche du laboratoire dans l’équipe du Pr François Villa, autour des enjeux interdisciplinaires et méthodologiques entre psychanalyse et épigénétique. Projet en lien avec Jonathan Weitzman, Centre épigénétique et destin cellulaire CNRS – UMR 7216 Éthique.

Une place revient à l’incidence de l’éthique médicale sur le devenir des relations entre les médecins et leurs malades ainsi que sur la participation du psychisme dans l’évolution de la maladie et de ses traitements. Dans ce contexte, le problème de la responsabilité se pose à plusieurs niveaux : celle du médecin, que la société aujourd’hui a tendance à mettre en position d’accusé, celle du psychanalyste vis-à-vis des soignants et des soignés, et celle des familles : le malade lui-même et ses proches dont on oublie trop aujourd’hui qu’ils tiennent une part importante, le plus souvent à leur insu, dans le décours de la maladie et dans l’instauration des processus de guérison. Il s’agit de prendre en compte les enjeux liés à l’annonce du diagnostic, en trouvant les dispositifs adaptés pour limiter la violence du dire.

Dispositif d’écoute clinique en milieu hospitalier.

Sur le plan institutionnel, de nombreux médecins, hospitaliers ou libéraux s’adjoignent les services d’un psychologue, d’un psychiatre ou d’un psychanalyste. Ainsi des consultations en binôme se constituent parallèlement à la mise en place de collaborations sur le terrain ou en ville. On découvre que les productions fantasmatiques, prenant la réparation et la perspective de guérison pour objet et pour support, sont susceptibles d’accompagner ou de mettre en échec telle ou telle étape d’une médecine à succès techniques. Ces productions dont les incidences sur le devenir du corps sont notables ne prennent sens et ne deviennent accessibles qu’à être référées à la psychanalyse. Cependant, les initiatives de collaboration, aujourd’hui de plus en plus nombreuses, doivent être examinées sous l’angle de la recherche.

Vulnérabilité psychique et sociale

Précarité des sentiments identitaires : thèmes de recherche associés Ce thème est exploré dans diverses dimensions :

Pathologies du virtuel, addictions aux jeux, et construction d’identité virtuelle, tels les « avatars » (enfants, adolescents, adultes). La prise en compte clinique de la spécificité du virtuel engage l’analyse fine des dispositifs en réseaux et du nouveau rapport à l’image que ces nouvelles techniques proposent. Loin d’une critique systématique du recours à ces techniques, les recherches menées témoignent du potentiel à la fois inhibiteur et créatif des nouvelles technologies et permettent d’avancer des hypothèses quant à la prise en charges de ses pathologies associées.

Adolescents difficiles, violence et passages à l’acte, addictions, cultures adolescentes, conduites à risques, tentative de suicide. Clinique du handicap – notamment la surdité, les sujets « implantés cochléaires ». Cliniques du traumatisme : cellules de crise dans le cadre de l’Œuvre Sociale de l’Enfance.

Autres thèmes de recherche (avec publications) :

  • Interdisciplinarité
  • Neuroscience et Psychanalyse
  • Philosophie et psychanalyse
  • Histoire de la psychanalyse
  • Anthropologie médicale et psychanalyse

Création :

  • Processus de création et nouvelles technologies

Travaux de recherche et publications (depuis 2007)

POTIER R. (2007), « De l’amitié en virtuel », Adolescence, n° 61, 2007/3, p 581-591 – POTIER R . (2007), « Le cas Gombrowicz », Adolescence, n° 60, 2007/2, p 459-468-

POTIER R. (2007), « L’imagerie médicale à l’épreuve du regard », Cliniques méditerranéennes, n° 76, 2007- 2, p 77-90 –

POTIER R. (2007), « Ecrire l’histoire à l’épreuve du fragmentaire », Topique, n° 98, 2007/1, p 225-235 –

POTIER R. (2008), « L’image du corps à l’épreuve de l’imagerie médicale », Champ psychosomatique, 2008, n°52, p 17-29 –

POTIER R., (2008), « Second Life, art graphique ou fétiche », in Métamorphoses contemporaines : enjeux psychiques de la création, sous la direction de Catherine Desprat Péquignot et Céline Masson, Paris, L’Harmattan, 2008

POTIER R. (2009), « Au risque du virtuel », Topique n°, 2009-2 –

POTIER R. (2009), « Voir l’intérieur du corps, enjeux psychiques des techniques d’imagerie médicale », Forum l’espace éthique méditerranéen – Numéro spécial la transparence du corps, n°17, septembre 2009

POTIER R. (2009), « L’imagerie cérébrale à l’épreuve de la psychanalyse », Recherches en Psychanalyse, n°7 2009/1 –

POTIER R. (2009), « L’image en médecine, esquisse et précipice », Recherches en Psychanalyse – n°8 2009/2

POTIER R. (2010), « Le « choc » des idéaux Le cinéma révélateur de l’identité martyre », Topique n°113 – 4/2010

POTIER R. (2010), « L’image du corps à l’épreuve de l’imagerie médicale : enjeux psychiques de l’imagerie médicale », Pratiques – Les cahiers de la médecine utopique – n°51, 2010

POTIER R. (2011) « Vérité et illusion des approches croisées entre neurosciences et psychanalyse », Adolescence, n°77 2011/3

POTIER R. (2011), « De quoi la psychanalyse est-elle le nom : Psychanalyse et démocratie », Adolescence, n°77 2011/3 –

POTIER R. (2011), « Imagerie médicale et art contemporain, rencontres autour d’un corps virtuel », Recherches en Psychanalyse [En ligne], 12 | 2011 –

POTIER R., (2011), La violence au virtuel, actuel de la mort à l’adolescence, in L’adolescence et la mort sous la direction d’Yves Morhain Edition INPRESS septembre 2011

POTIER R. (2012) « L’imagerie médicale dans la relation médicale : enjeux psychiques et éthiques » revue Laennec (à paraître)–

POTIER R, (2012), « « L’idéal à l’épreuve de la différence » 
 Topique n°121 – 4/2012 (à paraître)-

POTIER R., (2012), « Les arcanes du sujet : l’apport de Cornelius Castoriadis », Cliniques méditerranéennes /2012 (à paraître)
-