Colloque International du CRPMS

Paris Rio Recife Sao Paulo Jérusalem Athènes

26, 27 et 28 Janvier 2012

Université Paris Diderot

ARGUMENT :

La contemporanéité s’accompagne de nouvelles modalités du malaise, aussi bien au niveau individuel que social. Dans cette perspective on peut constater la dissémination de nouvelles formes de subjectivités, qui interrogent les coordonnées constitutives de la subjectivité dans la modernité. Ces nouvelles formes de subjectivité sont caractérisées par des intériorisations paradoxales et par l’essor de l’extériorité. C’est entre l’intériorité et l’extériorité que le sujet est un point limite. De ce fait, le corps et l’action sont deux registres fondamentaux pour esquisser une lecture des nouvelles subjectivités. Tout cela a donné lieu à l’émergence de formes inédites de douleurs et de souffrances, qui ont mis en question le discours psychiatrique, psychologique et psychanalytique. Face à cette nouveauté les techniques thérapeutiques sont souvent impuissantes. Ce qui a entraîné l’invention des nouvelles modalités de prises en charges.

Le sujet mis en situation limite doit se débrouiller pour éviter l’effondrement et soutenir son allure. À bout de souffle, il doit forger un soi, une enveloppe subjective, qui est la condition concrète de possibilité pour maîtriser la douleur et la souffrance. Ainsi, la dissémination des pratiques du corps, dans les registres somatiques, esthétiques et érotiques, servent de médiation dans ces formes extériorisées de subjectivité. La performance et la visibilité en sont aux fondements. En effet, de la médecine, clinique et chirurgicale, jusqu’à l’expansion de la consommation de drogues, en passant par des nouvelles expériences érotiques, le sujet essaye de se débrouiller avec ses impasses. Dans ces limites-là, le champ psychique est obligé de dépasser ses propres bords, pour inventer des nouvelles frontières, pour esquisser de nouvelles formes de constructions de soi.

A la mémoire d’Andréa Linhares 1969-2011

Lieu  : Université Paris Diderot

Jeudi : Amphi 9 E, 10 rue Françoise Dolto 75013 Paris

Vendredi et Samedi : Amphi Buffon, 15 rue Hélène Brion, 75013 Paris

Accès : Rer C, métro 14,6, Bus 325, 89, 62, 132, 64.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Réservation : moc.liamg@smprc2102loc

Soirée de clôture :

Cocktail dînatoire et concert dans les voûtes des Frigos

Participation : 10 euros, inscription obligatoire par mail.

19 rue des Frigos 75013 Paris (à 5 min à pied de l’amphi Buffon)

Organisateurs :

J. Birman, UFRJ Brésil
C. Hoffmann, Paris Diderot France
E. Toubiana, Paris Diderot France

Comité d’organisation : G. Fritsch, S. Piazza, T. Pinto, Y. Popova, L. Westphal

Partenaires associés : UFRJ, Rio de Janeiro
UNICAP, Recife
USP, São Paulo
Collège Doctoral Paris Jérusalem
Université Nationale Kapodistrienne, Athènes

PROGRAMME :

Jeudi 26 Janvier 2012

14h00 Ouverture de J. Birman, C. Hoffmann et F. Benslama

Président de séance : C. Hoffmann
14h30 T. Pinto : « Les révisions du DSM et la question du sujet dans la clinique contemporaine
14h50 Y. Dimitriadis : « La subjectivité en psychiatrie et médecine »
15h10 A. Christaki : « Corps et affects dans le monde contemporain »
15h30 E. Pestre : « L’instrumentalisation par la preuve du corps du réfugié »

15h30 Pause

Président de séance : F. Benslama
16h10 R. Potier : « Epreuve subjective de la maladie face à l’imagerie médicale : enjeux du corps contemporain ? »
16h30 K.-L. Schwering : « La médecine a besoin de don plus que d’organes »
16h50 V. Donard : « Le murmure des organes et la sidération du sujet. A propos de l’œuvre de Francisco Brennand »
17h10 F. De Melo : « La parole symptomatique dans l’aphasie de l’organisme au sujet ? »

17h30 Pause

Président de séance : J. Birman
17h40 E. Queiroz : « La fonction du regard et le corps »
18h00 E. Pardo : « L’œil de la modernité entre sujet et subjectivité »
18h20 N. Frej : « D’un pré-originaire à l’émergence des masses »
18h40 Discussion

Vendredi 27 Janvier 2012

Président de séance : F. Benslama
9h00 Allocution de Vincent Berger (Président de Paris Diderot) et Frédéric Ogée (Vice-président Relations Internationales)
9h30 Intervention de J. Birman et C. Hoffmann
10h30 B. Baas : « Honte, subjectivation et réification »

11h00 Pause

11h30 J.C. Coquet : « La problématique du non-sujet »
12h00 P.L. Assoun : « Le corps symptôme : le sujet à l’épreuve du malaise dans la culture »
12h30 L. Laufer : « Corps contemporain, corps politique ? A propos de « Surveiller et jouir, anthropologie politique du sexe » de Gayle Rubin »

13h00 -14h30 Pause

Présidente de séance : C. Desprats-Péquignot
14h30 F. Richard : « La crise de la modernité et le recours à l’excitation »
14h50 C. Lindenmeyer : « Les transformations corporelles et le travail de culture »
15h10 E. Leal Cunha : « La perversion et son actualité, entre le sujet et l’expérience »
15h30 S. Perleson : « Le don anonyme de sperme : notes sur la jouissance et le nom du père »
15h50 Discussion

16h15 Pause

Président de séance : F. Villa
16h40 I. Fortes : « Corps contemporain, anorexie et résistance »
17h00 G. Pommier : « Présent du corps »
17h20 M. Zafiropoulos : « La manie des toxiques »
17h40 E. Toubiana : « Les masques hypodermiques »
18h00 Discussion

Samedi 28 Janvier 2012

Présidente de séance : D. Candilis- Huisman
9h00 E. Chaves : « Le sujet devant la technique »
9h20 C. Desprats-Péquignot : « Fabriques et pratiques de corps – Enjeux et réalisations d’idéaux »
9h40 N. Da Silva Junior : « Le corps et les pathologies de la culture »
10h00 F. Villa : « Mise en pièce du sujet dans la médecine « personnalisée »
10h20 Discussion

10h35 Pause

Présidente de séance : L. Canelopoulos
11h00 M. Benhaïm : « Clinique de la rue et corps en errance »
11h20 O. Douville : « L’errance et l’hétérotopie »
11h40 H. Cohen Solal : « Le sujet et l’institution »
12h00 Discussion

12h30-14h00 Pause

Tables Rondes

1. Corps, psychose et toxiques

Avec les interventions de L. Westphal, F. Baptista, C.Ozcan, S. Tousseul et S. Lippi.
Modérateur : E. Toubiana

2. Médecine contemporaine et politique

Avec les interventions de Y. Auxemery, L. Attali, E.Poulios, R.Ventura, V. Calais, et A. Squverer.
Modérateur : A. Vanier

3. Corps, regards et représentations contemporaines

Avec les interventions de F. Chevalier, F. Faraci, Y.Popova S. Piazza, H. Greilsammer, et V. Degorge.
Modératrice : L. Laufer

4. Limites en-corps

Avec les interventions de V. Costa, P. C. Barros, E.Siqueira, K. Malichin, et F. Pacheco
Modérateur : C. Hoffmann

Présidente de séance : J. Birman
17h30 F. Benslama  : « L’insurgé »
18h00 S. Mijolla-Mellor : « Est ce qu’il suffit de sublimer ? »
18h30 Conclusions : A. Vanier
19h00 Discussion

20h00 : Soirée de clôture