Se réinscrire en 2ème ou 3ème année

Les réinscriptions s’effectuent sur votre espace ENT : les réinscriptions ouvriront au 15 juillet jusqu’au 20 juillet 2020 (1ère session) et du 24 août au 30 novembre 2020 (2ème session).

Pour les réinscriptions en 2ème année : Seule l’attestation de paiement de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) est à envoyer pour débloquer l’inscription.

Pour les réinscriptions en 3ème année : Le comité de suivi, rempli et signé par 2 membres extérieurs à l’école doctorale (un devant être HDR et le deuxième un professionnel au minimum).

La soutenance de mi-parcours devient optionnelle et se fait suite à une demande du directeur de thèse et/ou du doctorant à la direction de l’école doctorale pour qu’elle puisse se faire.

Un séminaire doctoral sera organisé avec tous les HDR qui réunirait l’école doctorale et le laboratoire du CRPMS afin que les doctorants qui le souhaitent ou qui sont recommandés par leurs directeurs de thèse passent devant ce jury et fasse part de leurs travaux.
Ce séminaire doctoral concerne les doctorants en 2ème et/ou 3ème année de doctorat.

ATTENTION:

  • En application de la loi relative à l’orientation et à la réussite du 8 mars 2018, les étudiants en formation initiale et en apprentissage doivent régler le montant de 92€ au titre de la Contribution Vie Étudiante et Campus (CVEC) avant de procéder à leur inscription administrative.

Le paiement de la CVEC est obligatoire et annuel. Vous trouverez plus d’informations sur la page de Paris Diderot dédiée à ce sujet.

Les demandes de dérogations

 

Conformément à l’arrêté du 25/05/2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat :

« L’inscription en doctorat est annuelle, elle doit être renouvelée au début de chaque année universitaire ».

 

Au-delà de la 3e année de doctorat, vous devez impérativement procéder à une demande de dérogation.

Pour ce faire, vous devez prendre contact avec votre école doctorale respective afin de connaître les modalités du CSI (Comité de suivi individuel).

Vous devrez transmettre impérativement votre dossier complet à votre école doctorale avant le 30 Octobre 2020 au-delà, le.la doctorant.e sera considéré.e comme étant en abandon de thèse. Les dossiers sont à transmettre à l’adresse suivante : ali.brador@u-paris.fr.

A partir de cette année les doctorants effectuant une demande de dérogation n’ont plus besoin d’utiliser l’application eCandidat.

Les dossiers sont remis au Service de la Formation Doctorale pour traitement et signature de la Présidence.

Lorsque votre demande aura été acceptée, vous serez informé(e) par mail que vous pourrez procéder à votre inscription administrative.

Date limite des réinscriptions administratives après autorisation de dérogation par l’Université : 30 novembre 2020.

Composition du dossier pour une 4ème année de dérogation

Remarque: 

–      Les doctorants régulièrement inscrits en 19/20 et soutenant leur thèse avant le 31 décembre 2020 n’ont pas besoin de se réinscrire.

–          Au regard de la situation exceptionnelle liée au COVID-19, les doctorants soutenant entre le 01/01/2021 et le 31/03/2021 devront se réinscrire mais seront exonérés des droits d’inscription (le paiement de la CVEC reste dû) à condition de suivre la procédure ci-dessous :

Pour pouvoir bénéficier de cette modalité, les doctorants souhaitant soutenir entre le 1er janvier et le 31 mars 2021 doivent impérativement fournir à leur ED le plus tôt possible et avant le 30 novembre 2020 une proposition de composition de jury de soutenance ainsi que la lettre d’engagement de soutenance. Si ces documents sont transmis à leur ED dans les délais, les doctorants pourront être exonérés des frais d’inscription à l’université / Sans ces documents, elle·il·s devront s’acquitter des droits d’inscription au titre de l’année 2020-2021.

Ce n’est qu’au regard de la transmission de ce dossier que ces derniers pourront faire leurs démarches de réinscription.

Aucune lettre d’engagement ne peut être transmise directement au CED par les doctorants. Merci de préciser ce point à vos doctorants afin d’éviter des envois massifs directement à l’équipe inscription et/ou soutenance du CED.

Pour une 5ème année de dérogation

La direction de l’école doctorale pourra ainsi évaluer l’avancée de vos travaux.

Les demandes de dérogation en 5ème année sont évaluées par la commission d’admission de l’ED.

Remarque:

–      Les doctorants régulièrement inscrits en 19/20 et soutenant leur thèse avant le 31 décembre 2020 n’ont pas besoin de se réinscrire.

–      Au regard de la situation exceptionnelle liée au COVID-19, les doctorants soutenant entre le 01/01/2021 et le 31/03/2021 devront se réinscrire mais seront exonérés des droits d’inscription (le paiement de la CVEC reste dû) à condition de suivre la procédure ci-dessous :

Pour pouvoir bénéficier de cette modalité, les doctorants souhaitant soutenir entre le 1er janvier et le 31 mars 2021 doivent impérativement fournir à leur ED le plus tôt possible et avant le 30 novembre 2020 une proposition de composition de jury de soutenance ainsi que la lettre d’engagement de soutenance. Si ces documents sont transmis à leur ED dans les délais, les doctorants pourront être exonérés des frais d’inscription à l’université / Sans ces documents, elle·il·s devront s’acquitter des droits d’inscription au titre de l’année 2020-2021.

Ce n’est qu’au regard de la transmission de ce dossier que ces derniers pourront faire leurs démarches de réinscription.

Aucune lettre d’engagement ne peut être transmise directement au CED par les doctorants. Merci de préciser ce point à vos doctorants afin d’éviter des envois massifs directement à l’équipe inscription et/ou soutenance du CED.

Pour une 6ème année de dérogation

Les dérogations sont évaluées par la commission de sélection de l’ED. Qu’elle que soit la situation du doctorant, la commission peut exiger :

  • une mini-soutenance préalable auprès d’un membre du conseil de l’ED et du directeur de thèse, l’avancée des travaux et publications à l’appui.
  • un compte-rendu du directeur de thèse sur les modalités d’encadrement mises en œuvre pendant la thèse.

Remarque:

–      Les doctorants régulièrement inscrits en 19/20 et soutenant leur thèse avant le 31 décembre 2020 n’ont pas besoin de se réinscrire.

–          Au regard de la situation exceptionnelle liée au COVID-19, les doctorants soutenant entre le 01/01/2021 et le 31/03/2021 devront se réinscrire mais seront exonérés des droits d’inscription (le paiement de la CVEC reste dû) à condition de suivre la procédure ci-dessous :

Pour pouvoir bénéficier de cette modalité, les doctorants souhaitant soutenir entre le 1er janvier et le 31 mars 2021 doivent impérativement fournir à leur ED le plus tôt possible et avant le 30 novembre 2020 une proposition de composition de jury de soutenance ainsi que la lettre d’engagement de soutenance. Si ces documents sont transmis à leur ED dans les délais, les doctorants pourront être exonérés des frais d’inscription à l’université / Sans ces documents, elle·il·s devront s’acquitter des droits d’inscription au titre de l’année 2020-2021.

Ce n’est qu’au regard de la transmission de ce dossier que ces derniers pourront faire leurs démarches de réinscription.

Aucune lettre d’engagement ne peut être transmise directement au CED par les doctorants. Merci de préciser ce point à vos doctorants afin d’éviter des envois massifs directement à l’équipe inscription et/ou soutenance du CED.

La demande de césure

A titre exceptionnel, sur demande motivée du doctorant, une période de césure d’un semestre ou une année, peut intervenir, une seule fois, par décision du chef d’établissement et avis du directeur de thèse et du directeur de l’école doctorale.

Durant cette période, le doctorant suspend temporairement sa formation et son travail de recherche. Il doit s’acquitter des frais d’inscription sauf si la période de césure est d’un an, sur les bornes de l’année universitaire.

Cette période n’est pas comptabilisée dans la durée de la thèse. L’établissement garantit au doctorant qui suspend sa scolarité son inscription au sein de la formation doctorale à la fin de la période de césure.

Pour toute demande, le doctorant doit remettre à l’Ecole Doctorale avant le 15 Octobre 2020 :

– Le formulaire de demande de césure

– Lettre de motivation indiquant les raisons de la demande

– Un document du directeur de thèse indiquant l’état d’avancement de la thèse

– le dernier compte-rendu de Comité de Suivi disponible.

 

Retrouvez ici les différentes formes de césure possible

L’abandon

Si vous souhaitez abandonner votre thèse, vous devez obligatoirement en informer l’Université et obtenir le visa de votre directeur de thèse. Votre demande sera visée par le directeur de l’Ecole Doctorale.

Téléchargez le formulaire d’abandon.

Co-tutelle

La cotutelle de thèse est un dispositif qui favorise la mobilité des doctorants en développant la coopération scientifique entre des équipes de recherche française et étrangère.

L’étudiant en cotutelle effectue son travail sous le contrôle d’un directeur de thèse dans chacun des deux pays concernés. Les deux directeurs de thèse s’engagent à exercer pleinement la fonction de tuteur auprès du doctorant; leurs compétences sont donc exercées conjointement. Le doctorant doit effectuer ses recherches dans les deux pays de la cotutelle selon des modalités établies par une convention.

La mise en place de la cotutelle s’effectue en plusieurs étapes:

  1. 1E ÉTAPE : METTRE EN PLACE UNE COTUTELLE INTERNATIONALE DE THÈSE

    1.  Trouver deux directeurs de thèse, l’un à Paris Diderot, l’autre dans une université étrangère. Attention, seuls les chercheurs avec une Habilitation à Diriger des Rercherches (HDR) peuvent diriger une thèse en France. Consultez la liste des laboratoires de l’Université.
    2. Votre futur directeur de thèse doit prendre connaissance avec vous des conditions et de la procédure pour mettre en place la cotutelle. Remplissez et faites viser le formulaire de demande de cotutelle (bientôt disponible).
    3. Prenez connaissance du fonctionnement des études doctorales en France et à l’Université Paris Diderot et de la réglementation concernant la cotutelle de thèse. Bien que votre cotutelle de thèse soit régie par une convention de cotutelle de thèse, vous êtes tenus de respecter les règles des études doctorales françaises.
    4. Le Bureau des Relations Internationales (BRI) négocie la convention avec l’Université partenaire en associant les directeurs.rices de thèse. L’ensemble des acteurs concernés valide puis signe la convention (doctorant.e, directeurs.rices de thèse, président.e recteur.rice des universités de la cotutelle, …).
    5.  Une fois toutes les signatures réunies, votre cotutelle est en place. Elle le reste sous réserve que vous vous inscriviez administrativement dans les deux universités de la cotutelle chaque année.

    Si vous êtes de nationalité française et que vous vous êtes inscrit.e en septembre, veuillez prendre connaissance du calendrier d’inscription dans l’université partenaire de votre cotutelle

    Si vous êtes de nationalité étrangère, veuillez-vous inscrire comme un.e doctorant.e français.e en vous conformant au calendrier fixé par l’IED.