Ce D.U. propose une réflexion et une analyse des pratiques institutionnelles qui ont fait leur preuve dans l’accueil de publics difficiles. Les thématiques abordées, éclairées par différents champs disciplinaires ouvrent une perspective nouvelle sur les problématiques actuelles (souffrance au travail dû au hiatus entre les aspirations des professionnels et les exigences actuelles : transfert du pouvoir médical à l’administratif, hégémonie de la neuro-psychiatrie, perte d’initiative, etc.) auxquelles les professionnels se trouvent confrontés.

 

Public

Professionnels de la santé mentale, de l’éducation, du travail social, ayant une connaissance de la psychopathologie et des problèmes rencontrés (gestion de situation de crise, publics difficiles, difficultés du travail en équipe, organisation d’une dynamique de groupe,…) en institution (travailleurs sociaux, infirmiers, internes en psychiatrie, cadres de santé, enseignants, etc.)
Pour toute autre demande, l’inscription se fera sur dossier.

 

Compétences visées

Théoriques 
:

  • Acquérir une connaissance des pratiques institutionnelles
  • Acquérir une meilleure connaissance du public et de ses difficultés
  • Acquérir une connaissance de la dynamique de groupe et des phénomènes inconscients
  • Apprendre à mettre en place des stratégies de médiation
  • Apprendre à anticiper les situations de crise grâce à une approche corporelle adaptée

 

Pratiques 
:

  • Gérer et traduire en actions les contraintes du terrain, et les tutelles
  • Gérer l’écart entre les représentations et la réalité du terrain
  • Analyser et résoudre une situation de blocage institutionnel
  • Mettre en œuvre des outils institutionnels adaptés aux situations
  • Mettre à jour et réinvestir les modalités d’expérience de chacun dans le travail d’équipe
  • Mettre en place des stratégies porteuses de sens pour la personne et le groupe
  • Développer des stratégies innovantes qui transforment la pratique quotidienne
  • Développer la prise d’initiative et la mise en place de stratégies collectives dans l’accueil 
des publics difficiles
  • Transformer les difficultés des publics accueillis en ressources
  • Introduire de l’inventivité au cas par cas

 

Responsables pédagogiques :

Alain Vanier

Catherine De Luca Bernier

Programme pédagogique

Voir programme détaillé dans la brochure téléchargeable

 

Module 1 : Coordonnées anthropologiques des pratiques institutionnelles (56 heures)
Resituer les fondements anthropologiques dans lesquels les pratiques institutionnelles trouvent leur origine, et à analyser l’influence des différents champs disciplinaires qui interviennent dans la conceptualisation /réflexion de l’humain : psychiatrie, philosophie, histoire politique, économie

 

Module 2 : De l’établissement aux institutions (34 heures)
Analyser comment, dans les institutions, se décline la vie quotidienne dans les champs de la psychiatrie, la pédagogie, le travail social

 

Module 3 : Conditions d’émergence du sujet (27 heures)
Analyser les conditions d’émergence du Sujet au travers des pratiques institutionnelles

 

Module 4 : Actualité et actualisation des pratiques et concepts (19 heures)
Analyser de quelle façon les pratiques institutionnelles intègrent les paradigmes scientistes, économiques et administratifs

 

 Liste des intervenants pressentis

Michel AMRAM, co-Fondateur et Directeur de l’École de La Neuville

Martin BAKERO-CARASCO, Docteur en Psychopathologie, médecine et psychanalyse, Université Paris Diderot-Paris 7, Chercheur attaché au C.R.P.M.S. (Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société), Psychanalyste, Psychologue-psychothérapeute au Centre d’Études et de Recherches Pédagogiques et Psychanalytiques de Bonneuil-sur-Marne (CERP)

Olivier BASSET, Infirmier psychiatrique, Acteur et auteur de théâtre

Philippe BERNIER, Docteur en Sciences de l’Éducation Université Paris Ouest-La Défense, chercheur associé au CREF, Enseignant, Sophrologue

 Géraldine CERF de DUDZEELE, Psychologue-Psychothérapeute à l’hôpital de Jour pour enfants (EPI), Psychanalyste, Vice-présidente de la CIPPA (Coordination Internationale entre Psychothérapeutes Psychanalystes s’occupant de personnes avec Autisme et membres associés)

Alain Collet, psychiatre, psychanalyste

Éric ELSENER, Docteur en philosophie, psychanalyste, Directeur général d’Association (A.C.E.S.M.) dans la Protection de l’enfance du Loir-et-Cher

Jean-Philippe GUINARD, Psychologue clinicien, Président de l’Association AinPsy

Nathalie GUINCHARD, Psychologue clinicienne, ancienne Éducatrice auprès d’adolescents et d’adultes

Roland GORI, Psychanalyste, Professeur Émérite de Psychopathologie clinique, Université Aix-Marseille

Philippe JUBIN, Docteur en Sciences de l’Éducation, ancien Directeur de SEGPA, intervenant en Établissement pénitentiaire pour mineurs, Membre du CEEPI (Collectif Européen d’Equipes de Pédagogie Institutionnelle)

Philippe LEGOUIS, ancien Professeur des Instituts Nationaux de Jeunes Sourds, (CAPEJS, École Nationale de la Santé), Membre du CEEPI (Collectif Européen d’Équipes de Pédagogie Institutionnelle)

Catherine de LUCA BERNIER, Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse, Université Paris Diderot-Paris 7, Chercheur attaché au C.R.P.M.S., Psychanalyste

Ginette MICHAUD, Psychiatre, Psychanalyste, Maître de Conférence en Psychopathologie et Psychanalyse, Université Paris Diderot-Paris 7, Membre fondateur d’Euro-Psy (Organisme de formation et de Psychopathologie clinique, institutionnelle et Psychanalytique), Membre d’Honneur d’Espace analytique

Jean-Loup MORTEL, Infirmier psychiatrique, Initiateur de la mise en place d’un espace de méditation nommé « Retour au calme » dans un service d’entrée et de court séjour psychiatrique au centre Psychothérapique de l’Ain

Sébastien PESCE, Maître de Conférence en Sciences de l’Éducation à l’Université François Rabelais, Tours, Directeur du Département des Sciences de l’Éducation et de la Formation (Tours)

Maître Denys ROBILIARD, Avocat au Barreau de Blois et ancien Député du Loir-et-Cher

Shigeru TAGA, Professeur à l’Institut des Études humaines et environnementales de l’Université de Kyoto

Svetlana RADTCHENKO-DRAILLARD, Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse, CRPMS Université Paris Diderot-Paris 7, Docteur en Psychologie sociale (Institut de psychologie de Moscou – Académie des Sciences de Russie), Chercheur attaché au C.R.P.M.S.

Alain VANIER, Professeur en Psychopathologie et Psychanalyse à l’Université Paris Diderot – Paris 7, Directeur du CRPMS, Vice-Président du Centre d’Études et de Recherches Pédagogiques et Psychanalytiques de Bonneuil-sur-Marne (CERPP)

Marie-José DEL VOLGO, Maître de Conférence à la Faculté de Médecine d’Aix-Marseille II, Membre du Laboratoire de Psychopathologie clinique, Praticien hospitalier à l’Assistance publique de Marseille

Mareike WOLF-FÉDIDA, Professeur en Psychologie et psychopathologie à l’Université Paris Diderot – Paris 7, CRPMS, Psychanalyste-psychothérapeute

 

Calendrier

156 heures de cours les vendredi et samedi de 9h à 18h :

  • vendredi 7 décembre 2018
  • samedi 8 décembre 2018
  • vendredi 4 janvier 2019
  • samedi 5 janvier 2019
  • vendredi  8  février 2019
  • samedi  9 février 2019
  • vendredi 8 mars 2019
  • samedi 9 mars 2019vendredi  5 avril 2019
  • samedi  6 avril 2019
  • vendredi   3 mai 2019
  • samedi  4 mai 2019
  • vendredi  14 juin 2019
  • samedi  15 juin 2019
  • vendredi  6 septembre 2019
  • samedi  7 septembre 2019
  • vendredi  4 octobre 2019
  • samedi  5 octobre 2019
  • vendredi  13 décembre 2019
  • samedi  14 décembre 2019

 

 

 

Tarif

Le coût global de l’inscription comprend le tarif de formation continue et des droits d’inscription universitaire. L’Université Paris Diderot est un établissement public assujetti redevable partiel à la TVA. Les activités relevant de la formation continue sont exonérées de TVA.

Cout pédagogique :

  • Sans prise en charge : 1 240€
  • Avec prise en charge : 2 400€

Les frais d’inscription liés au droit du diplôme national sont en sus.

L’accord de prise en charge signé par le financeur devra parvenir à l’établissement dans les meilleurs délais. En cas de non prise en charge, les frais d’inscription sont à la charge du stagiaire.

Candidature

Pour faire acte de candidature veuillez nous faire parvenir :

  • la fiche de candidature dument complétée,
  • une lettre de motivation précisant les raisons qui vous conduisent à postuler, votre parcours et votre projet professionnel,
  • un curriculum vitæ,
  • la photocopie du diplôme permettant l’accès à la formation,
  • la fiche accord prise en charge employeur 2018 – 2019 signée et tamponnée confirmant la prise en charge financière des frais de formation, si vous êtes dans ce cas

par mail  avant le 20 novembre 2018

Courriel : rf.toredid-sirap-vinu@uaetram.mik

Après examen de votre dossier par les responsables, une réponse écrite vous sera adressée par mail pour vous signifier l’acceptation ou le refus de votre candidature.
Si besoin, un entretien oral pourra également être signifié.
Une fois la candidature acceptée, vous devrez procéder à l’inscription administrative à l’Université selon les modalités qui vous seront indiquées. Cette inscription devra être validée avant le début des cours.

  • Candidature

    Candidatez avant le 20 Novembre 2018 !

  • Durée de la formation

    1 année universitaire
    de Décembre 2018 à décembre 2019
    2 journées par mois
    de 9h à 18h les vendredi et samedi
    156 heures de formation

  • Validation du diplôme

    Mémoire et soutenance orale

  • Tarifs

    Sans prise en charge : 1240€
    Avec prise en charge : 2400€
    Les frais d’inscription liés au diplôme national sont en sus

  • Brochure

    Téléchargez la Brochure 2018 – 2019

Contact
Kim Marteau
rf.toredid-sirap-vinu@uaetram.mik
01.57.27.63.94

 

Nous rencontrer
Bât. Olympe de Gouges
bureau 414, 4e étage
8 rue Albert Einstein
75013 Paris

 

Nous écrire

Université Paris Diderot Paris 7
UFR d’Études Psychanalytiques
Service Formation Continue – case 7058
75205 Paris cedex 13